A propos

Quand votre vie ne tient plus qu’au fil de la générosité.

Notre amie Sevrien se meurt. Le cancer a décidé de résister encore plus qu’elle. Aidez-nous à l’aider et à lui permettre de tenter le traitement de la dernière chance. Il reste une ou peut-être deux possibilités. Mais quelle que soit la solution qui sera définie au plus vite, il lui faudra au moins 200.000€ et peut-être plus. Il y a urgence et il est temps de trouver des fonds. Chaque jour qui passe et où nous ne faisons rien est un jour perdu.

Nous comptons sur vous. Lisez, contribuez et partagez.

Nous avons tous, dans notre entourage, des personnes formidables. Dans celles-ci, il y a toujours la fille ou le gars aimé par tout le monde. Cette personne incroyable qui dégage une énergie magique et positive qui fédère et rassemble. Alors quand cette personne est frappée par la maladie, le sentiment d’injustice est encore plus insupportable et difficile à encaisser. Évidemment personne ne mérite de subir une épreuve pareille.

Pour nous, cette personne exceptionnelle, c’est notre amie et collègue Sevrien. Un petit bout de femme de 37 ans, gentille, sincère, généreuse, drôle et aimante qui est toujours disponible pour écouter les petits malheurs des uns et des autres. Une super jobcoach qui aide depuis des années, avec le même enthousiasme et une quasi-dévotion, des demandeurs d’emploi à retrouver un job. Mais bien plus encore, Sevrien, c’est aussi la maman d’Emy, une petite fille de 3 ans et la compagne de Boris, un homme qui se bat au quotidien avec elle depuis des mois. Des mois de traitements lourds et difficiles avec des hauts et des bas, beaucoup de courage, mais jamais de résignation. Quand, alors que tout le monde s’attend à un verdict encourageant, les nouvelles sont terriblement dramatiques, c’est intolérable, inacceptable… Et pourtant, si vous l’aviez vue il y a quelques jours, elle semblait en forme, toujours prête à se battre avec la même détermination. On ne peut s’empêcher d’entendre cette phrase résonner « c’est vraiment injuste ». Oui, ça l’est, c’est évident. Elle qui a passé tant d’années à aider les autres. Pourquoi ? On a envie de pleurer, on en veut à la terre entière et on est tenté de baisser les bras. Et puis, c’est Sevrien qui, une fois de plus, nous donne cette leçon de vie. C’est elle qui nous fait espérer et nous remet en selle pour la soutenir dans son combat. Mais là, les médecins se résignent et donnent un espoir de survie d’un an maximum. Et, ils s’en remettent à des thérapies pratiquées à l’étranger.

Si la maladie est injuste, les possibilités pour se soigner le sont tout autant. Les traitements qui existent et laissent entrevoir la possibilité de gagner du temps sur la maladie sont impayables pour un couple dont les revenus sont ceux de l’assurance maladie. Cette même sécurité sociale qui vient de vous informer que vous aviez maintenant le statut d’invalide alors que votre homme a celui de conjoint aidant. Et, heureusement qu’il est là pour s’occuper d’Emy et du reste quand la lourdeur des traitements empêche Sevrien de tenir debout.

Alors on se demande ce qu’on peut faire et c’est là que vient l’idée d’une levée de fonds. Et pourquoi pas ? Les miracles existent. La générosité, l’envie d’aider parce qu’après tout, Sevrien pourrait tout aussi bien être votre épouse, votre sœur, votre meilleure amie, votre enfant, la personne pour qui vous tenteriez le tout pour le tout. Cette personne incroyable que vous refusez d’abandonner, de voir partir, de laisser tomber. Vous ne pouvez pas imaginer qu’elle ne sera plus là dans un an, peut-être moins. Depuis le début, vous lui dites de se battre, vous lui assurez que vous serez toujours là et qu’elle pourra compter sur vous. Alors on va tout tenter.

On a tous des pièces qui trainent dans une poche, un sac, une veste et qu’on laisse là. Et si le montant de ces pièces, vous le transformiez en espoir ? Oui, oui, c’est possible. Vous pouvez soutenir Sevrien avec nous et lui permettre d’accéder au traitement qui pourrait stabiliser la maladie. Une chance pour Sevrien de voir grandir sa petite Emy. Et pour Emy, l’espoir de grandir avec sa maman. Pour Boris, c’est celle de continuer à être épaulé par son incroyable amour qu’il soutient sans faille. Il faudra plus que des petites pièces pour arriver à réunir de telles sommes. Mais si toutes les personnes qui lisent ce message font un geste à la mesure de ce qu’elles peuvent, elles donneront de l’espoir et une chance à Sevrien de voir grandir Emy.

Des Sevrien, il y en a beaucoup, beaucoup trop. Mais pourquoi faut-il que leur espérance de vie soit conditionnée à l’argent ? C’est un autre combat, celui pour lequel elle se bat depuis que le cancer fait partie de son quotidien. Sevrien en sera un porte-parole si on lui en laisse le temps.

Avec toutes ces pièces qui trainent faites quelque chose d’incroyable. On le sait : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Si vous avez la possibilité de donner plus, c’est merveilleux, mais chaque don sera incroyable et apprécié à sa juste valeur. Et on sait que les miracles sont possibles parce que la générosité fait partie de chacun de nous. Chaque don sera à l’image de l’espoir, celui qui nous permet de ne pas abandonner.  Vous pouvez contribuer en versant vos dons via gofundme. N’oubliez pas d’écrire des messages d’espoir en communication. C’est vital pour Sevrien, Emy et Boris. Mais surtout partagez ce message encore et encore. Et si vous avez des idées pour récolter des fonds, contactez-nous : givesomepink@outlook.com.

Merci à vous tous ! Ensemble, nous pouvons défier l’inacceptable.